Handicap et travail : que mentionner sur son CV ?

CV handicap

Qu’il s’agisse de troubles DYS, de maladie chronique ou d’invalidité, il peut être difficile voire intimidant d’entrer sur le marché du travail avec ces différences. La peur du jugement et des discriminations constitue l’un des obstacles à franchir afin de mettre toutes les chances de son côté pour décrocher le poste souhaité. La première étape de votre parcours : un bon CV. Oui mais voilà, qu’en est-il de votre santé ou de vos troubles éventuels ? Devez-vous les indiquer sur votre CV ou non ? Voici quelques pistes de réflexions pour vous aider à y voir plus clair.

Handicap et CV, sujet sensible

Comme tout ce qui touche à l’intime, la santé est un sujet peu discuté. Quand on sait à quel point il peut être particulièrement difficile d’évoquer ses problèmes de santé dans la sphère familiale ou amicale, alors que dire de la sphère professionnelle ?

Or, certains aspects de notre santé ou de notre fonctionnement peut, malgré nous, affecter notre quotidien et par conséquent avoir une incidence sur notre carrière. En ce sens, lorsqu’on recherche un emploi, se pose alors la question de la mention de la maladie sur le CV. En parler ou non, quelles options s’offrent à vous ?

Ne rien révéler

La première possibilité consiste à ne rien révéler du tout. En effet, vous pouvez simplement décider de livrer un CV tout ce qu’il y a de plus classique sans aucune mention de votre état de santé ou de vos troubles DYS.

Après tout, ce que votre futur employeur recherche ce sont des compétences, des qualités et, éventuellement, de l’expérience. Si vous avez tout ce qui est requis pour exercer votre emploi correctement, est-il réellement nécessaire de signaler quoi que ce soit de plus sur votre CV ?

Un CV classique

Si vous choisissez cette option, contentez-vous simplement de rédiger votre CV de façon à mettre en valeur votre profil. Pour cela, adaptez votre CV à l’offre d’emploi et sélectionnez les expériences que vous avez eues qui se rapportent le plus à l’offre ciblée. Reprenez également les mots-clés de l’annonce de façon à montrer votre adéquation avec le poste.

Si vous avez été malade et que cela a occasionné une ou des périodes d’inactivité longues, optez pour un curriculum vitae fonctionnel. Celui-ci se focalise davantage sur vos compétences et vos qualifications, permettant ainsi de montrer vos atouts. Ces éléments seront évoqués juste après les informations personnelles (et éventuellement un profil personnel ou accroche) avant votre expérience professionnelle sur votre CV.

Recevez des emails utiles pour aider votre enfant dys 

    Choisir de communiquer

    Bien que rien ne vous y oblige, vous pouvez également choisir de transmettre des informations liées à votre état de santé sur votre CV. Il existe plusieurs raisons potentielles expliquant ce souhait chez certains candidats, qui peuvent être d’ordre aussi bien personnel que professionnel.

    En effet, vous pouvez n’être en mesure d’effectuer qu’un nombre d’heures limitées ou éprouvez des difficultés pour certaines tâches spécifiques. Vous pouvez également avoir simplement envie de choisir la transparence parce que vous vous sentirez mieux pour appréhender le poste ou l’employeur.

    Comment informer

    Si vous choisissez de mentionner votre état de santé sur votre CV, il faut tout de même veiller à ce que cela soit présenté de façon à ce que cette information ne nuise pas à votre candidature.

    Prenons par exemple le cas d’une période d’inactivité plus ou moins longue liée à une maladie ou à un problème de santé. Les recruteurs n’aiment pas les trous dans les CV.

    Au lieu de vouloir masquer ou d’ignorer complètement cette période de votre vie, il peut être positif de détailler brièvement cette absence du travail afin de rassurer le lecteur de votre curriculum vitae.

    Pour ce faire, indiquez une période puis, tout comme vous détailleriez un emploi, inscrivez maladie (le niveau d’information correspond à celui avec lequel vous vous sentez à l’aise).

    Voici un exemple d’une façon de procéder :

    Août 2021 – juin 2022   

    Congé maladie                                         

    Par ailleurs, il arrive parfois que certaines annonces mentionnent spécifiquement qu’une préférence sera accordée aux travailleurs en situation de handicap. D’autres fois encore, les entreprises mentionnent que l’offre est accessible à tous y compris aux personnes en situation de handicap.

    Si cela est votre cas, votre envie de transparence ne sera alors pas mal venue, au contraire. Il vous suffit simplement d’indiquer votre statut sur votre CV. L’entreprise sera alors informée et, si votre profil l’intéresse, elle pourra vous contacter en toute connaissance de cause sans que vous ayez à vous inquiéter.

    Ce qu’en dit la loi

    Entre les choix individuels des uns, les comportements des salariés et le traitement des entreprises, où se situe la législation ?

    Il est important de savoir que, selon le Code du travail, l’état de santé fait partie des critères reconnus comme pouvant faire objet de discrimination si « une personne est traitée de manière moins favorable qu’une autre ne l’est, ne l’a été ou ne l’aura été dans une situation comparable ».

    Pour être précis, il s’agit de « l’état de santé, la perte d’autonomie ou le handicap ».

    Par ailleurs, le Code du travail indique également que tout employeur se doit de prendre des « mesures appropriées » afin de permettre aux travailleurs handicapés d’accéder à un emploi ou de conserver un emploi qui correspondrait à leurs qualifications.

    Cela signifie que les actifs sont protégés par la loi aussi bien lors de leur recherche d’emploi que lorsqu’ils sont déjà en poste.

    Conclusion

    L’épanouissement professionnel est essentiel à toute personne, qu’elle soit concernée par des troubles DYS, une maladie ou un handicap. Bien qu’ils puissent représenter des obstacles, vous n’avez aucune obligation de les mentionner sur votre CV. Ce dernier n’a pour but que de présenter votre profil de manière à souligner vos compétences et votre capacité à remplir votre mission. Lancez-vous !

    Recevez des emails utiles pour aider votre enfant dys 

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *