L’Orthophoniste à partir de quel âge ?

L’orthophoniste est un professionnel de santé qui occupe la « 1ère ligne » pour contribuer à la détection et au repérage, au dépistage et à la pose du diagnostic, puis à l’élaboration d’un projet de soins et d’accompagnement de l’enfant atteint de troubles de dyslexie.

L’orthophoniste est un professionnel de santé qui occupe la « 1ère ligne » pour contribuer à la détection et au repérage, au dépistage et à la pose du diagnostic, puis à l’élaboration d’un projet de soins et d’accompagnement de l’enfant atteint de troubles de dyslexie.

limite d’âge orthophonie

Consulter, avec ou sans limite d’âge ?

Chaque enfant suit son propre rythme dans l’évolution des apprentissages. Bien sûr, il y a des repères admis qui vont marquer les grandes étapes mais il faut accepter qu’ils soient fluctuants d’un bébé puis d’un enfant à l’autre. En cas de doute, si les difficultés de langage persistent, alors pourquoi ne pas consulter ?

C’est avant tout l’émergence de besoins qui doit dicter une consultation auprès d’un orthophoniste. Celui-ci peut débuter parfois avant 3 ans, si le défaut de langage le nécessite, ou bien à partir de 3 ans, âge approximatif où l’enfant a acquis un lexique de plusieurs centaines de mots et commence à parler à la première personne du singulier. Ainsi, l’orthophoniste peut intervenir très précocement.  Si vous constatez des difficultés dans la mise en place du langage, que par ailleurs le médecin confirme ce constat ou pas, vous pouvez décider dans le doute d’engager un bilan ou une prise en charge orthophonique. Au mieux, cette démarche met en évidence un simple retard qui sera comblé par l’aide apportée de l’orthophoniste ou bien, une vigilance prolongée permettra de répondre aux difficultés voire de les anticiper … 

Dans tous les cas, l’enfant est gagnant !

Certains enfants souffrent de « retard de langage oral » repéré pendant les années de maternelle. Cela peut être un indicateur pour surveiller l’arrivée à l’école élémentaire et l’entrée dans les apprentissages du langage écrit. Sinon le plus souvent, les difficultés apparaissent  en classe de CP lors de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

D’autres enfants arrivent à compenser ces difficultés jusqu’au jour où l’effort est tel qu’ils ne peuvent plus l’assumer. Ainsi certains élèves sont diagnostiqués tardivement en fin de primaire voire au-delà.

En conclusion, il n’y a pas d’âge pour consulter un orthophoniste : l’enfant ne sera jamais trop jeune, l’adulte ne sera jamais trop vieux !

 

Vous voulez aider votre enfant ?

Je partage avec vous des conseils par Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *